Archive | bilan RSS feed for this section

Bilan mars 2017

10 Avr

Voilà venu le temps de faire le bilan de mars 2017. Et je réalise que le temps passe trop vite !

En mars, je fête mes 4 ans de course à pied et je me rappelle avoir écrit un article pour mes 3 ans en tant que coureuse. Sauf que j’ai la certitude de l’avoir écrit il n’y y a pas si longtemps. Dans mes souvenirs, je l’ai écrit il y a genre 2 mois. Alors j’ai fait une recherche sur mon blog et bien, oui, je l’ai bien écrit il y un an déjà !

 happy party birthday excited celebration GIF

Mon Dieu mais où sont passés ces 12 mois ?!

 beyonce omg gif GIF

Mars 2017 donc.

Un mois merveilleux !

Celui de mon troisième semi-marathon !
Celui de mon record sur semi-marathon !
Celui ou j’ai couru 21,1 km en plein cœur de Manhattan !

Si on revient un peu sur ce semi, ou plus précisément sur sa préparation à ma façon, on peut dire que tout s’est bien passé. Le but étant juste de prendre du plaisir du début à la fin le jour J, je me suis contentée de courir 30 km par semaine et d’allonger les sorties longues. Et cela a payé puisque le but a été grandement atteint !
Le travail de vitesse fait depuis un peu plus d’un an, avec et sans le club de course à pied, a fini par payer sur cette course.
Mon corps s’est bien habitué à ce nouveau volume d’entrainement.

En chiffre ça donne :

74.56 km

2 séances de renforcement musculaire

1 séance de vélo

7 séances de running

1 dossard

Les 10 jours de vacances au Costa Rica qui ont suivi le semi-marathon ont été vierges de toute séance de sport hormis de la marche pour vadrouiller dans la jungle et observer les animaux. Le compteur kilométrique s’en trouve fortement diminué.

Je savais que j’avais délaissé le renforcement musculaire ce mois-ci (avec beaucoup de choses à faire et la prépa semi à gérer, les vacances a organiser, j’ai dû prioriser) mais je ne pensais pas à ce point !

Avril sera davantage axe sur le renforcement.
Cote course à pied, je vais surtout me concentrer sur l’objectif de garder les sorties longues aussi longues que possible. Je ne veux pas perdre l’endurance acquise ces derniers mois.

De manière générale, je suis heureuse de voir que je me connais de mieux en mieux. J’arrive à gérer mes entrainements, petits bobo et autres choses de ma petite vie de coureuse avec succès. Pourvu que ça dure !

Comme tous les mois maintenant, on termine par les photos prises durant ce mois de mars.  Oui, le mois de mars a été fort en photo avec la tempête Stella, le weekend à New-York suivi des vacances au Costa Rica. Un régal pour les yeux !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan février 2017

6 Mar

Déjà le mois de février qui s’est écoulé…

Et nous sommes déjà à moins d’un mois du semi-marathon de NY !!!!
Cette pseudo prépa se passe plutôt bien d’ailleurs. Je dis « pseudo » car je ne suis pas de plan d’entrainement spécifique que j’aurais pu dégoter sur la toile mais plutôt un volume d’entrainement hebdomadaire avec des sorties longues plus conséquentes. Enfin, j’essaie.

fev 2017.JPG 2

Même s’il a fallu plusieurs fois adapter mes entraînements à la météo et ses conséquences (mes mollets n’ont toujours pas décidé de coopérer avec la neige…), il n’y a pas de blessure ni de fatigue.
J’ai dû annuler une sortie longue pour les raisons citées plus haut par exemple.
Du coup, le kilométrage est plus faible que le mois précédent. Et je ne dépasse même pas les 100 km…
Mais pas de panique, la dernière sortie longue m’a plutôt rassuré.

fev 2017.JPG

Premier dossard en début de mois et record sur 10 km enfin pulvérisé ! J’ai surtout enfin réussi a faire exploser la barrière de l’heure.

En chiffre ça donne :

4 séances de renforcement musculaire

1 séance de vélo

11 séances de running

11 km en patin

1 dossard

Le mois de mars va démarrer par une diminution du volume d’entrainement tout doucement pour arriver toute fraîche sur la ligne de départ qui aura lieu en plein Central Park le 19  mars !

S’en suivra une semaine de vacances. Ça ferait une bonne récupération au moins (comment ça je cherche une excuse ?)

Et voici les photos du mois (en vrac, non retouchée, non recadrée… Désolée je manque de temps) :


Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan janvier 2017

12 Fév

Je fais enfin un retour sur le premier mois de  cette année 2017, qui a été excellent. Ce mois-ci justement, le 5 pour être précise, j’ai fêté mes 1 an d’expatriation.

Côté course à pied, j’ai vraiment progressé par rapport à il y a un an. Je boucle ce mois avec 111 km de couru (contre 44 km en janvier 2016… et 109 le mois dernier).

janvier-2017-2

J’ai trouvé une bonne routine sportive à base de 30 km de course par semaine et des séances de renforcement musculaire.

Je n’ai toujours aucune blessure et ça fait du bien au moral !

janvier-2017

Et pour finir, voici quelques photos prise pendant le mois.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan 2016… et un an d’expatriation au Canada

2 Jan

Aucun texte alternatif disponible.

A quelques jours près, cela fait un an que je me suis exilée à Montréal, Québec, Canada.

Ce bilan est donc l’occasion de dresser également celui de ma première année d’expatriation.

Il s’est passé tellement de choses ! Une sacrée année riche en partages, expériences et émotions !

C’est l’occasion de me replonger dans celui de l’année dernière et de voir qu’encore une fois j’ai vécu une année bien chargée.

D’une manière générale…

… En 2016, j’ai déménagé. Trois fois. A 6 000 km de chez moi.

J’ai fait ma valise une bonne dizaine de fois. Et autant de fois à la défaire.

J’ai rencontré tellement de nouvelles personnes.

J’ai acheté des patins à glace et gagné 5 jours de courbatures.

J’ai repris ma vie en main.

J’ai couru un semi-marathon en plein cœur de Toronto.

Mais j’ai repris quelques kilos.
J’en ai reperdu. Encore.

J’ai partagé beaucoup de fou rires.

J’ai visité l’ouest du Canada.

J’ai appris à m’aimer.
Et je ne me suis jamais sentie aussi en forme.

J’ai battu mon record sur 5 km.

J’ai vécu ma vie pleinement.

Je n’ai pas trouvé le prince charmant… Pas faute d’avoir essayé.

J’ai pris conscience de tellement de choses. Sur moi. Mes envies. Et mes erreurs.

Cette année, j’ai encore versé beaucoup de larmes… Encore plus qu’en 2015.
De joie. De solitude. De déception. De tristesse.

Mais cette année à Montréal c’était aussi tellement de choses…

C’est 340 jours passés sur le territoire canadien, 19 en France et 7 a Cuba.

C’est dire au revoir à ma peau qui brille depuis l’adolescence et accueillir une peau sèche pour la première fois de ma vie.
Découvrir que mes mains peuvent se mettre à saigner à cause du froid si je ne les hydrate pas avec une crème antisoif ++

C’est vivre les obsèques de René Angelil d’un peu plus près (comment ça t’es pas jaloux?)

C’est se surprendre à dire qu’il fait chaud aujourd’hui puisqu’il ne fait « que » -5 degrés.

C’est ne pas regarder un film ou une série mais “l’écouter”.

C’est aussi des milliers de sourires.

C’est devoir cuisiner au four sans chaleur tournante.

C’est goûter au maïs cuit recouvert de beurre et de sel.

C’est ne pas dire “beignet” mais “beigne”. Et ne pas dire « cookies » mais « biscuit ».

C’est recevoir des sourires, des clins d’oeils, des encouragements.. dans le métro, au détour d’une rue ou en courant. Et les rendre aussi.

C’est sucrer son thé avec du sirop d’érable. Et bruncher le weekend.

C’est entendre 3 personnes crier en même temps et voir une personne courir après une autre, tout ça en même temps, pour prévenir la femme qui vient de rentrer dans la rame de métro qu’elle a laissé son manteau sur le banc (true story)

C’est voir un petit garçon taper dans la main d’un chanteur de métro de bon matin.

C’est aussi voir une femme a genou devant un chanteur de métro le temps de trouver “du change” (de la monnaie).

C’est échanger un “merci” ou un “bonjour” avec le sourire avec un sans abris qui tient la porte de la sortie de métro.

C’est répondre “Non désolée” a un homme qui fait la manche par terre dans la rue et l’entendre me répondre “Ne sois pas désolée. Passe une bonne journée. Prends soin de toi.”

C’est apprendre à vivre l’été avec l’odeur de weed à tous les coins de rue.

C’est tutoyer les vendeurs dans les magasins. Et tout le monde ou presque en fait. Et switcher l’anglais au français quand tu parles avec eux (pour vrai).

C’est retrouver un peu de confiance aux gens. Même ceux qu’on ne connaît pas.

C’est ne plus buguer bêtement en entendant “ca se peux-tu qu’une histoire se soit passée de même ?” (réellement entendu au bureau)

C’est dire “allo” pour dire “bonjour” même si on ne parle pas au téléphone mais que la personne est bien en face de soi…

C’est dire “bonjour” pour dire “au revoir” et dire “bienvenue” pour dire “de rien”.

C’est gagner des amis. Et en perdre aussi…

C’est passer Noël loin de ses proches mais bien entourée tout de même.

C’est se remettre en question très souvent.

C’est être poursuivie par une déneigeuse pendant ma sortie running.

C’est en finir définitivement avec mes douleurs au tibias #alleluia

C’est partir en vacances “dans le sud”, à Cuba, en plein hiver comme on irait à Marseille.

C’est apprendre à courir par -30 degrés l’hiver et +30 degrés l’été.

C’est quelques déceptions mais tellement d’aventures qui me font grandir.

C’est aller se balader seule et apprendre à aimer ça.

C’est avoir tellement de choses a faire et a voir  en été qu’il faut parfois choisir entre plusieurs activités le jour même.

C’est un nouveau club de course à pied mais sans les copines.

C’est faire du vélo le long du canal Lachine par une belle journée d’été.

C’est s’attendre à être tannée des écureuils comme un parisien en aurait marre des pigeons, mais non. Je les trouve toujours aussi cute.

C’est devoir changer ma façon de gérer mon budget avec le système bancaire d’Amérique du Nord.

C’est des heures passées sur Skype.

C’est voir des paysages époustouflants tels que je les imaginais ou voyait sur les cartes postales.

C’est devenir accro au beurre de cacahuète alors que je détestais ça il y a un an.

C’est compter sur mon instinct qui ne me trompe jamais.

C’est apprendre a voir ceux que j’aime continuer à vivre leur vie à 6000 km.

Et c’est encore tellement plus à venir…

Côté running…

bilan-2016-en-image

Une très bonne année de running qui s’achève.
J’ai appris beaucoup sur mon corps, comment en prendre soin et ne pas me blesser.

En 2016, j’ai couru 963.15 km, soit presque 300 km de plus qu’en 2015 !

J’ai tout de même passé 6.8 km à jouer les sirènes et près de 28 heures sur un tapis de sol.

Pas d’entorse pour cette année et des micro-bobo gérés et vite oubliés.

Et en 2017 ?

Encore pleins de rencontres et d’aventures à venir.
Un semi-marathon qui s’annonce inoubliable.
Et une forme encore au rendez-vous je l’espère.

Je suis sure que 2017 sera encore meilleure !

Si tu es encore là, mon cher lecteur, je te souhaite une merveilleuse nouvelle année. Qu’elle t’apporte ce que tu veux. Que ce soit une nouvelle voiture, ou juste le courage de poursuivre tes rêves.

Crois en toi. Fais-toi confiance. Sois positif car le positif amène le positif.

Et surtout n’oublie pas d’aimer.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan novembre 2016

2 Déc

L’année 2016 touche à sa fin… Je ne vais pas m’étendre sur cette année (je garde ça pour la fin du mois) mais concentrons-nous seulement sur le mois de novembre.

Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi en forme.
Le mois qui vient de s’écouler s’est très bien passé. J’ai maintenu un volume d’entrainement correct malgré quelques bobos.

mois-de-novembre

Je n’ai pas lâché le gainage (même si j’ai été un peu moins régulière). J’ai même commencé un nouveau programme de renforcement musculaire pour maintenir ma forme avec Fizz up.

Un mois tranquille. Sans objectif de course. Juste courir pour le plaisir et maintenir un volume de kilomètres correct.

7 séances de Préparation Physique Générale
12 sorties running
115.19 km

10 km de moins qu’en octobre. Mais en octobre j’avais couru un semi-marathon. Et en novembre j’ai eu des bobos et des jours de repos. Donc le bilan est très positif!
C’est donc un super mois du point de vue bobos car j’ai réussi à leur faire leur fête à ces vilains:

  • Douleur à la hanche depuis le mois de septembre. Au début seulement lors des sorties longues. Puis à la fin, c’était tous les jours, même après m’être levée de ma chaise de bureau. Alors qu’avec un simple étirement fessiers/cuisses suffit à la faire disparaître. Oui, j’ai mis près de 3 mois à découvrir ça…
  • Douleur sous le talon droit à ne plus pouvoir poser le pied par terre. La, l’argile verte a fait des miracles de manière instantanée !
  • Douleur et gonflement à la cheville gauche depuis septembre aussi. La glace atténuait un peu la chose mais l’argile verte a fait le travail. Il me reste une légère douleur dans une certaine position du pied seulement.

Oui, a un moment donné, vous pouvez imaginer ma démarche digne des zombies de ma série préférée…

Les séances au club me plaisent donc c’est décidé je m’inscris dès que possible. En début d’hiver, les entraînements sont officieux mais j’y participe quand même.
J’ai donc fait aussi bien des entraînements sur piste de 400 mètres en extérieur que sur la petite piste intérieur d’hiver de 190 mètres.

mois-de-novembre-2

A la fin de ce deuxième mois de plus de 100 km, j’enchaine les sorties et les kilomètres avec bonheur, motivation et sans fatigue. Les jambes vont bien. Le cardio va mieux mais reste toujours et encore à travailler. La respiration est excellente.

Coté sensations, si vous avez suivi un peu, vous savez que j’ai vécu un mois complet de pur kiffe !!!! Que du bonheur à chaque sortie ! Soit 115 km de plaisir, bonheur, endorphines, etc. (je m’arrête là pour les qualificatifs). L’impression de voler, l’impression que rien ne peut m’arrêter, l’envie de ne pas s’arrêter, rallonger le parcours pour continuer à courir…

Je commence à connaitre mon corps et comment il fonctionne. L’inflammation de mes mollets/tibias m’a lâché la grappe grâce aux massages presque quotidiens avec le foam roller.

En traçant le bilan de tous mes bobos, on pourrait avoir des doutes sur mon identité…

Résultats de recherche d'images

Si ça continue, je vais avoir besoin d’un déambulateur d’après un ami… Mais je vous rassure, j’ai bien 28 ans.

Je garde en tête que quand on court régulièrement et qu’on augmente son volume d’entrainement, ce n’est pas sans conséquences. Oui les bobos sont viendus mais maintenant que je sais comment leur clouer le bec, j’ai bon espoir de pouvoir courir tranquillement.

Je vous laisse avec les photos du mois et je vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour le bilan de l’année…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan octobre 2016

3 Nov

Nous en avons finalement fini avec ce mois d’octobre, très important pour moi. Il marquait non seulement la fin de ma prépa semi-marathon, mais aussi la fin de la saison au niveau des courses.
J’ai donc rangé mes épingles à dossard a côté de ma médaille de finisher des 21.1 km de Toronto.

octobre-2016

En faisant le bilan de ce mois on peut retenir :

14 sorties running

6 séances de Préparation Physique Générale

1 dossard

125.9 km

octobre-2-2016

Non mais 125.9 km quoi !!! Un super mois ! Mon meilleur mois depuis que je cours même !
Je dépasse rarement les 100 km et là, ils sont largement atteints. Bien sur le semi-marathon a aidé.

Pas de reprise du renforcement musculaire mais j’essaie de garder des séances de PPG (Préparation Physique Générale) avec du gainage notamment afin de ne pas perdre complètement.

La fin du mois d’octobre post-semi-marathon, a été courue dans l’optique de ne pas perdre le volume de kilomètres acquis avec la prépa.

Et la petite nouveauté de fin de mois, c’est l’inscription en club ! A raison d’une séance par semaine dans un premier temps.

L’objectif maintenant pour moi est d’essayer de maintenir ce volume d’entrainement et d’essayer de l’augmenter doucement.

Et enfin, petite nouveauté, j’ai décidé d’ajouter quelques photos à mes bilan. Voici donc des photos que j’ai prises dans le mois  afin de vous faire partager un peu de ma petite vie au Canada.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan septembre 2016

2 Oct

Voilà un nouveau mois qui s’achève sous le signe de la préparation du semi-marathon.

Et elle se passe très bien cette prépa !
Je prends beaucoup de plaisir à faire mes entrainements. Les sensations sont plutôt bonnes et la forme est au rendez-vous.

Il y a un an, au début du mois de septembre, je m’étalais de tout mon long pendant une sortie longue (en vue des 20 km de Paris) et je m’en sortais avec une belle entorse, gagnant ainsi un abonnement d’un mois chez mon kiné et le droit d’aller encourager mes amis sur la course en question.

Je suis ravie de constater que je ne me suis pas blessée depuis un moment et qu’au contraire, je me sens en pleine forme. Ma course de 10 km du 25 septembre l’a prouvé. Je ne suis pas loin de retrouver la forme que j’avais  lors de ma prépa du 10 km au mois de mai.

Toujours aucune douleur aux tibias à l’horizon. On dirait bien que mon physio a vraiment trouvé la solution pour les éviter !

sept-2016

Peu de renforcement musculaire ce mois-ci puisque j’ai terminé le programme MLBook Body Fit et enchainé avec les vacances en France.

15 sorties running
2 séances de renforcement musculaire
1 dossard
99.4 km

sept-2-2016

99.4 km ce mois-ci contre 89.92 km le mois dernier.
Oui, 99.4 km !!!! Si proche des 100 ! Si j’avais su j’aurai fait quelques centaines de mètres encore… Surtout que je me sentais bien de continuer a la fin de ma dernière sortie. Anyway…

L’objectif du mois d’octobre est clair puisque c’est le mois du tant attendu semi-marathon de Toronto ! Je terminerai donc mes 2 semaines d’entrainement avant de prendre le départ de ces 21.1 km.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan aout 2016

2 Sep

Le mois d’aout qui vient de se terminer s’est très bien passé.
Malgré la chaleur de Montréal (j’en connais qui vont sourire en lisant ca…), j’ai poursuivi ma reprise après la pause annuelle et enchainé sur le début de la préparation du semi-marathon.

C’est un été plutôt bien géré cette année.

aout 2016

Les sensations sont toujours bonnes. La forme est top ! Que demander de plus ? Que ça continue comme ça !

Pas de douleurs aux jambes. Mes mollets et mes tibias me laissent tranquille a force de les étirer et les masser très régulièrement. Il faut les bichonner ces petits bijoux…

13 séances de renforcement musculaire
10 sorties running
89.92 km

Si on se concentre sur la course a pied :

aout 2016 2

Le programme de renforcement musculaire se poursuit et arrive à sa fin. Je prends toujours plaisir à faire mes séances. Grand pas pour moi, en cette fin de mois, j’ai réussi à faire de vraies pompes ! Incroyable pour moi, croyez-moi !
Je pense que les effets sont toujours très positifs sur la course à pied. Ma dernière sortie longue de 1h20 s’est bien passée, sans fatigue.
Presque 25 km de plus que le mois dernier, le volume augmente dès le début de cette prépa et ça se passe bien pour le moment sans fatigue ni douleurs.
Il s’agit presque d’un record puisque je n’ai jamais autant couru en un mois à part en mars 2015 ou j’avais couru 100 km en fin de préparation de mon premier semi-marathon.

Je me suis amusée à revenir sur mon bilan d’il y a un an. Le mois d’aout 2015 se terminait sur une entorse alors que je commençais ma prépa pour les 20 km de Paris. J’avais alors couru 85 km et fais 7 séances de renforcement musculaire. J’ai fait mieux cette année. C’est positif !

Ce que je retiens aussi c’est que du coup je n’ai pas eu de grosses blessures depuis un an. On peut noter des petites douleurs aux tibias qui sont venues me rendre plusieurs visites depuis mais je crois avoir enfin trouvé le remède à ces petits soucis avec les massages et les étirements.

En septembre, on poursuit la prepa !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan juillet 2016

5 Août

Sans surprise, le mois de juillet est meilleur que le précèdent durant lequel j’avais fait mon break annuel. Cette pause m’a vraiment fait du bien car la reprise de la course à pied, couplée au renforcement musculaire, s’est vraiment bien passée.
La forme est là. Les sensations sont au top. Et le rythme revient petit à petit. Que du bonheur !

juillet2

Même si en fin de mois, j’accuse une fatigue due à un rythme de vie plus soutenu que d’habitude. Ce n’est pas toujours facile d’être en forme pour moi quand je me lève à 6h pour m’entrainer 4 jours sur 5 en semaine, que j’enchaine avec ma journée de 8h de boulot et que le soir je vais faire du bénévolat pour finir par me coucher rarement avant minuit en moyenne.

On notera donc :

10 séances de renforcement musculaire
11 sorties de running
1 sortie de 36 km à vélo (bon OK c’était plus une balade qu’une séance de sport)

Ce qui fait 65.06 km en baskets

juillet

Dans ce rythme d’enfer, j’ai un peu trop mis de côté le foam roller qui me permet de courir sans douleur au tibia. Chose que mes tibias ne manquent pas de me rappeler au bout d’un mois de reprise et de négligence.

Pour ce qui est du renforcement musculaire, je suis toujours aussi ravie du programme de ML Fitness. Je prends toujours plaisir à faire mes séances et je suis ravie des résultats ! Je sens que ça m’aide beaucoup pour le running. Je suis moins fatiguée et les jambes répondent bien pour cette reprise.

J’ai notamment pu faire une sortie d’une heure dès la deuxième semaine de ce mois de reprise sans ressentir aucune fatigue alors que j’enchainais les petites sorties de 5 km depuis un mois avant ma pause estivale. Je pense que le renforcement n’y est pas pour rien.

En août, je reprends un rythme de vie « normal » dirons-nous, alors je poursuis sur ma lancée. Running et renforcement seront encore au rendez-vous.

Je vais poursuivre mes sorties de running matinales pour éviter de mourir de chaud (tu commences à connaitre mon aisance à courir par temps chaud…) et je continue mon programme de renforcement.

Va aussi falloir songer à la prépa semi-marathon qui va arriver vite…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bilan juin 2016

14 Juil

Avec les vacances et toutes les choses à faire à mon retour, j’avais complètement oublié de faire le bilan du mois de juin.

Je pense que celui-ci sera rapide : la pire course de ma vie, une pause de 10 jours et du renforcement musculaire. Voilà comment résumer les 30 jours de mon 6eme mois sur le territoire Canadien.

juin

Alors le seul point positif au niveau du sport c’est bien le retour en force du renforcement (ouai, j’avoue c’est lourd comme formulation mais là, maintenant je ne trouve rien d’autres, veuillez m’en excuser) que j’ai tenu assidûment… Jusqu’à mes vacances ah ah (on ne peut pas être parfait…)

Ca nous fait :

9 séances de renforcement musculaire
41.41 petits km de running
8 entraînements
1 dossard

juin running

Ce programme de renforcement me convient bien. Il est agréable et efficace alors je prends plaisir a faire mes séances.

Juillet est déjà bien entamée et a pour objectif de reprendre la course crescendo. Faudra faire avec des températures très chaudes (hum, tu les vois les réveils à 6h du matin pour aller courir?!) et un emploi du temps blindé (le bénévolat c’est bien mais l’exploitation c’est moche) ! Ça promet un mois à 200 à l’heure !

Sans compter qu’avec l’âge que je prends (oui, je suis née en plein mois de juillet si t’as pas compris le message – pour les cadeaux, merci de prendre contact ici), mamie risque d’être fatiguée à la fin du mois…

America's Funniest Home Videos fail birthday old oops

Rendez-vous sur Hellocoton !

%d blogueurs aiment cette page :